endroit

endroit

endroit [ ɑ̃drwa ] n. m.
• 1160; prép. « vers » XIe; de en- et droit
I
1Partie déterminée d'un espace. 1. lieu, place. Un endroit tranquille et agréable. Quel bel endroit ! « Un endroit désolé, consumé de soleil » (Fromentin). « Il fallait bien garder un endroit où se réunir » (Camus). À quel endroit ? . Voilà l'endroit sur la carte, le plan. Au même endroit. Fam. Le petit endroit : les toilettes. ⇒ coin.
Localité, bourg. coin. Les gens de l'endroit sont très aimables. Un endroit perdu, désert. bled, trou.
2Place déterminée, partie localisée d'une chose. « Cherchant sur le traversin un endroit que le poids de sa tête n'eût pas encore creusé » (Green). Il n'y a pas d'endroit pour ranger. Le tableau est abîmé en plusieurs endroits. Spécialt Partie du corps. À quel endroit a-t-il été blessé ?
Fig. Partie de la personne morale. « Trouver l'endroit sensible » (Laclos). 1. point. « Ce qui ne me flatte pas au bon endroit me hérisse » (A. Gide).
3Vieilli Passage déterminé d'un ouvrage. Les meilleurs endroits d'un roman. À cet endroit de l'histoire. moment. Rire au bon endroit.
4Loc. adv. Par endroits : à différents endroits dispersés, çà et là. « Le livre me paraît bon, et même très bon par endroits » (A. Gide).
Loc. prép. (fin XVIe; endroit de XIIIe) Littér. À L'ENDROIT DE (qqn) :envers. « Jacquemin, à l'endroit duquel il professait la plus profonde admiration » (Gautier). « L'animosité d'une partie de la Chambre à votre endroit » (Barrès).
II(1209) Côté destiné à être vu, dans un objet à deux faces (opposé à envers). L'endroit d'une étoffe, d'un tapis. 2. dessus. Tricoter une maille à l'endroit. L'endroit d'un feuillet. recto. Remettez vos chaussettes à l'endroit. Par métaph. « Je vous fais voir l'envers des événements; l'histoire n'étale que l'endroit » (Chateaubriand). ⊗ CONTR. (du II) 2. Envers.

endroit nom masculin (ancien français endroit, exactement) Lieu déterminé : Il se gare toujours au même endroit. Partie déterminée de quelque chose : À quel endroit souffrez-vous ? Localité, quartier : Il est instituteur dans un endroit perdu. Partie d'un ouvrage, d'une pièce : Rire aux bons endroits. Côté, aspect particulier de quelqu'un, de quelque chose : Vous l'avez touché à l'endroit sensible. Beau côté d'une étoffe, d'un vêtement, d'un objet à deux faces, celui qui a été fait pour être montré ; recto : L'envers est l'opposé de l'endroit. Synonyme de adret. ● endroit (citations) nom masculin (ancien français endroit, exactement) Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière Paris 1622-Paris 1673 Je vais sortir d'un gouffre où triomphent les vices, Et chercher sur la terre un endroit écarté Où d'être homme d'honneur on ait la liberté. Le Misanthrope, V, 4, Alceste endroit (difficultés) nom masculin (ancien français endroit, exactement) Orthographe Par endroits :toujours au pluriel. Registre À l'endroit de = à l'égard de. Registre soutenu. ● endroit (expressions) nom masculin (ancien français endroit, exactement) À l'endroit, dans le bon sens ou du bon côté, ou du côté qui est fait pour être présenté : Vous n'avez pas mis vos chaussettes à l'endroit. Littéraire. À l'endroit de quelqu'un, quelque chose, envers, à leur égard. Familier. Le petit endroit, les cabinets. Par endroits, par places, çà et là. ● endroit (synonymes) nom masculin (ancien français endroit, exactement) Lieu déterminé
Synonymes :
Partie déterminée de quelque chose
Synonymes :
Localité, quartier
Synonymes :
- patelin (familier)
- région
- trou (familier)
Beau côté d'une étoffe, d'un vêtement, d'un objet à deux...
Synonymes :
Contraires :
- derrière
Synonymes :

endroit
n. m.
rI./r
d1./d Lieu, place, partie déterminée d'un espace. Voici l'endroit où il veut bâtir sa maison.
Par euph., Fam. Le petit endroit: les cabinets.
d2./d Place, partie déterminée d'une chose. à quel endroit du corps a-t-il été blessé?
d3./d Fig. Aspect de la personnalité.
Prendre qqn par son endroit faible, son endroit sensible.
d4./d Partie déterminée d'un ouvrage de l'esprit. à cet endroit de son discours, il s'arrêta.
d5./d Côté sous lequel se présente habituellement un objet (par opposition à envers). Remettre son chandail à l'endroit.
rII./r Loc.
d1./d Loc. Prép. à l'endroit de: à l'égard de, envers (qqn). Il a mal agi à votre endroit.
d2./d Loc. adv. Par endroits: çà et là, de place en place, à certains endroits. Ce film est vulgaire par endroits.

⇒ENDROIT, subst. masc.
A.— Partie déterminée d'un espace (cf. lieu). Construire sa maison dans un endroit ensoleillé; occuper un endroit réservé; rencontrer qqn dans un endroit public, chic, en vogue; se plaire dans un endroit isolé. L'endroit d'ailleurs est habitable et parfaitement réparé (MURGER, Scènes vie boh., 1851, p. 259). Les gens de Veules ont un petit endroit sur la falaise où ils se réunissent pour causer (GONCOURT, Journal, 1853, p. 110).
P. métaph. Madame Bergeret elle-même était un endroit à disputes courtoises et à secrets dissentiments (FRANCE, Anneau améth., 1899, p. 9).
Expressions
Fam. Bon endroit. Endroit le meilleur pour trouver ou faire quelque chose :
1. ... il savait que le meilleur café était au café Lemblin, et le meilleur billard au café Voltaire, qu'on trouvait de bonnes galettes et de bonnes filles à l'Ermitage sur le boulevard du Maine, des poulets à la crapaudine chez la mère Saguet (...). Pour tout, il savait les bons endroits...
HUGO, Les Misérables, t. 1, 1862, p. 783.
Fam. et p. euphém. Le petit endroit. Lieux d'aisances, cabinet (cf. petit coin).
Rem. Attesté dans Lar., ROB.
En partic.
Région. (Suisse). Côté d'une vallée exposé au soleil. Synon. adret.
♦ Localité; quartier d'une ville. C'était un prêtre que j'avais vu dans le village et qui s'appelait Mercanson; il sortait de Saint-Sulpice, et le curé de l'endroit était son parent (MUSSET, Confess. enf. s., 1836, p. 177). De quel endroit êtes-vous? — Je suis de Stockholm (MEILHAC, HALÉVY, Vie paris., 1867, IV, 3, p. 84). Un Américain qui, aussitôt qu'il arrive dans une ville d'un pays qu'il ne connaît pas, va au cirque de l'endroit (GONCOURT, Journal, 1885, p. 413).
Vx, loc. ,,Il est bien de son endroit. Il a gardé les manières de son village, il ne connaît pas les usages du monde`` (DG).
B.— P. ext. Partie déterminée
1. d'une chose. Dans le fonds, à l'endroit où la clôture est basse et ruineuse (DUHAMEL, Maîtres, 1937, p. 54).
Loc. adv. Par endroits. Par places, à différents endroits, ça et là. L'ancienne tranchée (...) est par endroits bouchée (BARBUSSE, Feu, 1916, p. 165). Le plancher dont la peinture noire s'écaillait par endroits (GREEN, Moïra, 1950, p. 4).
Au fig. Par quelque endroit. Par un certain côté, aspect. Les doctrines d'un Maurras, d'un Barrès restent, malgré tout, déficientes par quelque endroit (MASSIS, Jugements, 1923, p. 206) :
2. Nature débridée, qui attachait par ses emportements mêmes... Avec tous les autres, à cet âge où les êtres exceptionnels par quelque endroit fascinent, je subis son prestige.
PESQUIDOUX, Le Livre de raison, 1925, p. 218.
Rare. À cet endroit. À ce sujet. Il n'ignorait pas d'ailleurs que Riquet (...) irait manger avidement sa pâtée (...). Rassuré à cet endroit, il reprit le cours de ses pensées (FRANCE, Bergeret, 1901, p. 8).
En partic. [En parlant gén. d'une étoffe, d'un vêtement] Bon côté, côté le plus beau d'un objet à deux faces. Endroit d'une nappe, d'une chaussette. Anton. envers. Étoffe à deux endroits. Qui est réversible. L'envers de l'habit est devenu l'endroit (HUGO, Châtim., 1853, p. 305).
Loc. adv. À l'endroit. Mettre son gilet à l'endroit. Anton. à l'envers. Ah ça! toi qui lis à l'envers, tu sais donc écrire à l'endroit maintenant? (DUMAS père, Chev. Maison-Rouge, 1847, II, 7, p. 71).
Au fig. Côté apparent d'un être ou d'une chose. Ils doivent connaître l'envers aussi bien que l'endroit de la trame judiciaire (BALZAC, Illus. perdues, 1843, p. 598). Un autre être existait encore en lui : cet esprit se dédoublait, et après l'endroit, apparaissait l'envers de l'écrivain, un fanatique religieux et un prophète biblique (HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 206).
2. du corps humain ou animal. Voir ces larges mains (...) servir à table, (...) vous indiquer sur le dos du mouton l'endroit le mieux cuit (FROMENTIN, Été Sahara, 1857, p. 22). Achille était invulnérable, sauf en cet endroit de son corps qu'attendrissait le souvenir du contact des doigts maternels (GIDE, Nourr. terr., 1897, p. 298).
Fam. Le bon endroit. Postérieur d'un individu ou point du corps particulièrement sensible à la douleur. Nana, précisément, s'en allait à reculons (...) arrondissant son postérieur et lui donnant de petites secousses, pour que ce fût plus gentil. Elle reçut un maître coup de soulier, juste au bon endroit (ZOLA, Assommoir, 1877, p. 741). Savoir appliquer un coup de poing au bon endroit était plus utile dans la vie que tout ce que l'on nous enseignait en classe (LACRETELLE, Silbermann, 1922, p. 42).
P. métaph. La guerre pour eux [des chefs] c'est une chose immorale qui les blesse à l'endroit de la conscience. Le sang versé leur fait horreur (AYMÉ, Travelingue, 1941, p. 269).
Au fig. Point particulièrement sensible de la personnalité (cf. point faible). Toucher l'endroit vulnérable; frapper au bon endroit, à l'endroit sensible. Il y a toujours en lui un certain endroit chatouilleux d'amour-propre où vous n'avez qu'à le gratter pour le faire sourire (SAINTE-BEUVE, Pensées, 1846, p. 31). Ma mère fut flattée de ses avances qui caressaient justement l'endroit froissé de son orgueil (SAND, Hist. vie, t. 3, 1855, p. 427).
3. d'un ouvrage littéraire, religieux, etc. Rire aux bons endroits. Je suis arrivé à l'endroit difficile de ma pièce, à la mise en scène de la jalousie de Coriolis (GONCOURT, Journal, 1894, p. 636). J'en étais parvenu avec mon institutrice à cet endroit de la grammaire qui était (...) le plus embarrassant et le plus difficile (FRANCE, Pt Pierre, 1918, p. 231).
P. ext. [En parlant d'une abstraction du domaine de l'intellect] J'avais pressenti cet endroit épineux de la confidence (MILOSZ, Amour. initiation, 1910, p. 47). L'idée du beau temps (...) me donne accès à l'endroit le plus sombre de ma rêverie (J. BOUSQUET, Trad. du silence, 1935-36, p. 64). Le docteur Wilson (...) était venu par amitié, (...) il m'a dit qu'il n'entendait pas un mot de français, mais (...) qu'il voyait bien qu'on avait ri aux bons endroits (GREEN, Journal, 1941, p. 122).
C.— Loc. prép., fig. À l'endroit de. En regardant du côté de.
1. [En parlant de pers.] À l'égard de, envers. Je te remercie des gracieusetés à mon endroit (FLAUB., Corresp., 1859, p. 302). Jacquemin, à l'endroit duquel il professait la plus profonde admiration (GAUTIER, Fracasse, 1863, p. 316).
Rare. Sur l'endroit de. Au sujet de. Puissiez-vous sur l'endroit des santés n'avoir plus de craintes, ma chère Antoinette! (E. DE GUÉRIN, Lettres, 1843, p. 462).
2. [En parlant de choses concr. ou abstr.] À l'égard de, pour ce qui concerne. Les lois de Nassau sont féroces à l'endroit des délits champêtres (HUGO, Rhin, 1842, p. 132). Il s'était pris d'une sorte de passion à l'endroit de l'escrime (GAUTIER, Fracasse, 1863 p. 224).
Prononc. et Orth. :[]. WARN. 1968 donne également, sous l'infl. du groupe vélaire dr, la possibilité de prononcer [] post. à la finale. Le mot est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1121-34 endreit « lieu déterminé » (PH. DE THAUN, Bestiaire, 1039, éd. E. Walberg); b) 1798 « localité où l'on est né, où l'on habite » (Ac.); 2. a) ca 1170 androit « côté d'une chose qui doit être vu, bon côté » (CHR. DE TROYES, Erec, éd. M. Roques, 2638); b) 1176 « égard, point de vue » (ID., Cligès, éd. A. Micha, 4721 : an toz endroiz); av. 1188 loc. à l'endroit de qqn « envers quelqu'un, à l'égard de quelqu'un » (Partonopeu de Blois, éd. J. Gildea, 6414 : a son endroit [var. ms. du XIIIe s.]); 3. a) av. 1200 « partie d'une chose » (Première continuation de Perceval, éd. W. Roach, 14411 : par icel endroit del cors); b) 1549 « passage d'un texte » (DU BELLAY, Deffence, 1. II, chap. 9, éd. H. Chamard, p. 163 : en infiniz endroictz de ces petites poësies Françoyses). Substantivation de l'a. fr. endreit, endroit adv. « justement, exactement », souvent employé après un adv. de lieu ou de temps [(ca 1050, Vie de St Alexis, éd. C. Storey, 231 : Dunc le menat andreit suz le degret) — XVIe s. ds HUG.] et prép. « auprès de, au moment où » composé de la prép. en1 et de l'adv. droit1 au sens « exactement ». Fréq. abs. littér. :7 035. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 9 757, b) 12 614; XXe s. : a) 9 266, b) 9 261. Bbg. ARICKX (I.). Les Orthoépistes sur la sellette. Trav. Ling. Gand. 1972, n° 3, p. 127.

endroit [ɑ̃dʀwa] n. m.
ÉTYM. 1160; prép. « vers », XIe; de en-, et droit.
———
I
1 Partie déterminée d'un espace. Lieu, place. || Le plus bel endroit de la ville, de la région, du pays. || Nous nous sommes retrouvés au même endroit. || J'étais en cet endroit, dans cet endroit. || Trouver un endroit agréable pour faire halte, pour camper, pour coucher. Coin. || Un bon endroit pour dormir (→ Crécher, cit. 1). || Un bel endroit pour bâtir. Emplacement, situation. || Je vais vous montrer l'endroit sur la carte, sur le plan. || À quel endroit de la ville habitez-vous ? || Il y a sur cette route un endroit très dangereux : les accidents y sont fréquents. || Un endroit désert, sauvage, dangereux, un coupe-gorge. || Endroit désolé, calciné (cit. 3) par le soleil. || Attirer (cit. 3) qqn dans un endroit isolé. || Se cacher dans un endroit sûr ( Planque). || Dans quel endroit de la maison couche-t-il ? Pièce.À quel endroit ? Où. || En différents endroits. || Au même endroit. || En cet endroit (vx). || À quel endroit a-t-il mis mon chapeau ? || J'ai mis cela à un endroit où il n'ira pas le chercher. || Je vais vous montrer l'endroit, l'endroit exact, précis.
1 J'étais en cet endroit, où j'ai pu tout entendre (…)
Molière, Tartuffe, III, 4.
2 (Je vais) chercher sur la terre un endroit écarté
Où d'être homme d'honneur on ait la liberté.
Molière, le Misanthrope, V, 4.
3 Il est certain que nous voyons en plusieurs endroits du monde un peuple particulier, séparé de tous les autres peuples du monde, qui s'appelle le peuple juif.
Pascal, Pensées, IX, 619.
4 (…) il dit que la ville a des endroits faibles et mal fortifiés (…)
La Bruyère, les Caractères, X, 11.
5 Du petit doigt, elle désignait un endroit sur la carte.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XXIII, p. 200.
6 Il n'y avait plus (…) un seul lieu public qui ne fût transformé en hôpital ou en lazaret, et si l'on respectait la préfecture, c'est qu'il fallait bien garder un endroit où se réunir.
Camus, la Peste, p. 257.
Fam. Le petit endroit, désigne, par euphémisme, les lieux d'aisance ( Cabinet; → Le petit coin).
6.1 Quand Mme Loisillon vantait autrefois les charmes de son logement à l'Institut, elle ne manquait jamais d'ajouter avec emphase : « J'y ai reçu jusqu'à des souveraines. — Oui, dans le petit endroit… » ripostait acidement la bonne Adélaïde dressant son long cou.
Alphonse Daudet, l'Immortel, p. 257.
2 (1851). Localité. Bourg, village. || Les gens, les paysans de l'endroit sont très aimables, très accueillants. || Il habite un petit endroit près d'Orléans. || Un endroit perdu. → Perdre, cit. 66. || Que faites-vous dans cet endroit perdu ? Trou.
7 Ces Messieurs comptent-ils faire un long séjour dans notre endroit ?
Picard, la Petite Ville, I, 4.
3 (1580). Place déterminée, partie localisée (de qqch.). || L'endroit du mur où il y a une tache. || La pluie transperce ses vêtements à l'endroit des bras (→ Dégouliner, cit.). || Je cherche un endroit propre sur ce banc.À quel endroit de la page faut-il signer ?
8 Elle se tournait et se retournait dans son lit, cherchant sur le traversin un endroit que le poids de sa tête n'eût pas encore creusé.
J. Green, Adrienne Mesurat, p. 106.
Spécialt. || L'endroit sensible. || Le bon endroit.Il a reçu un coup de pied au bon endroit (par euphémisme : l'endroit qu'on ne veut pas nommer), au derrière.
9 Elle peut, tombant sur la tête,
Montrer quelque endroit déshonnête.
Scarron, Virgile travesti, 4.
10 Il n'y a qu'une seule chose qui m'a choqué : c'est l'endroit du foie et du cœur. Il me semble que vous les placez autrement qu'ils ne sont; que le cœur est du côté gauche (…)
Molière, le Médecin malgré lui, II, 4.
11 La pudeur a été très perfectionnée (…) Moi qui n'ai pas l'habitude de regarder les statues à de certains endroits, je trouvais, comme les autres, la feuille de vigne découpée par les ciseaux de M. le chargé des beaux-arts, la chose la plus ridicule du monde.
Th. Gautier, Préface de Mlle de Maupin, éd. critique Matoré, p. 4.
(Abstrait). Partie de la personne morale. || Vous avez touché l'endroit sensible. Point; → Mettre le doigt sur la plaie. || Endurcir les endroits sensibles de son cœur. || Attaquer (cit. 22) qqn à l'endroit sensible. || Flatter qqn à l'endroit sensible, au bon endroit.Endroit faible. Défaut, faiblesse. || Chercher l'endroit faible de qqn (→ Ascendant, cit. 6). || Donner prise par ses endroits faibles.Se montrer par ses meilleurs endroits, par ses mauvais endroits. Côté.
12 (…) la vue d'un demandeur lui donne des convulsions. C'est le frapper par son endroit mortel.
Molière, l'Avare, II, 4.
13 Télèphe (…) passe outre, il se jette hors de sa sphère; il trouve lui-même son endroit faible, et se montre par cet endroit (…)
La Bruyère, les Caractères, XI, 141.
14 Je ne comprends pas comment un mari qui (…) se montre par ses mauvais endroits (…) peut espérer de défendre le cœur d'une jeune femme contre les entreprises de son galant (…)
La Bruyère, les Caractères, III, 74.
15 (…) quand une femme frappe dans le cœur d'une autre, elle manque rarement de trouver l'endroit sensible, et la blessure est incurable.
Laclos, les Liaisons dangereuses, Lettre CXLV.
16 (…) ce qui ne me flatte pas au bon endroit, me hérisse; et plutôt que d'être mal loué, je préfère ne l'être point.
Gide, Si le grain ne meurt, IX, p. 251.
4 (XIIIe). Vieilli. Aspect particulier (que l'on considère dans une personne, une chose). Aspect, côté. || À considérer la chose par cet endroit…
17 Et voyons l'homme enfin par l'endroit le plus beau.
Boileau, Satires, VIII.
Loc. prép. (Fin XVIe; endroit de, XIIIe). Littér. À l'endroit de (qqn) : envers qqn (→ Adorer, cit. 9; animosité, cit. 10; aventure, cit. 33; canaillerie, cit. 1). || Il a mal agi à son endroit. Avec. || Son attitude à mon endroit, en mon endroit (vx). || Son animosité à votre endroit. || Éprouver certains sentiments à l'endroit de quelqu'un.
18 (…) Jacquemin, à l'endroit duquel il professait la plus profonde admiration (…)
Th. Gautier, le Capitaine Fracasse, II, XII, p. 96.
5 (Av. 1559). Passage déterminé (d'un ouvrage). Passage; (didact.) Lieu, topos. || Les meilleurs endroits d'un roman, d'un poème, d'une pièce de théâtre. || Il y a plusieurs endroits assez faibles dans cet essai. || L'Écriture dit en plusieurs endroits que… (→ Chercher, cit. 7). || Cet endroit n'est pas clair, pas intelligible (→ Amphithéâtre, cit. 3; détromper, cit. 5).
19 (…) vous verrez notés en marge tous les endroits qu'il a pillés.
Molière, les Femmes savantes, IV, 4.
20 (…) ce sens spirituel est si clairement expliqué en quelques endroits, qu'il fallut un aveuglement pareil à celui que la chair jette dans l'esprit (…) pour ne le pas reconnaître.
Pascal, Pensées, VIII, 571.
Par ext. || À cet endroit de l'histoire, du récit, du film. Moment. || À cet endroit de la conversation… || Rire au bon endroit, au mauvais endroit. || C'est l'endroit délicat de son histoire, de sa confidence.
6 Vx. Lieu d'où une chose provient. Origine, provenance, source.
21 La conjuration d'Amboise, qui est l'endroit par où ont commencé toutes les guerres.
Bossuet, Hist. des variations…, 5e avertissement, 5.
7 Loc. adv. Par endroits : à certains endroits; de place en place (→ De ci de là; çà et là). || Plaine plantée par endroits de bosquets. || Son veston est taché par endroits. || Par endroits, ce mur s'écroule.Ce roman, ce film est bon, par endroits.
22 Le livre de Ransome me paraît bon — et même très bon par endroits.
Gide, Journal, 29 juin 1913.
———
II
1 (1209). Côté destiné à être vu, dans un objet à deux faces (par oppos. à envers). || L'endroit d'une étoffe, d'un tapis. Dessus. || Ne pas reconnaître l'endroit de l'envers. || Étoffe à deux endroits : étoffe réversible. || L'endroit d'un feuillet. Recto. || L'endroit d'un tableau, d'une gravure. Devant.
Loc. adv. À l'endroit : du bon côté. || Remettre à l'endroit un gant retourné. || Mettre ses chaussettes, sa culotte à l'endroit.
(Av. 1841). Par métaphore. || Ne voir que l'endroit du décor, des événements. Apparence.
23 Je vous fais voir l'envers des événements que l'histoire ne montre pas; l'histoire n'étale que l'endroit.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. IV, p. 1.
24 À l'ombre des journaux délirants d'appels aux sacrifices (…) la vie (…) continuait (…) Tels sont l'envers et l'endroit, comme la lumière et l'ombre, de la même médaille.
Céline, Voyage au bout de la nuit, p. 71.
2 Régional (Suisse). Côté (d'une vallée) exposé au soleil. Adret.
CONTR. (Du sens II) Envers; verso.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • endroit — ENDROIT. s. m. Lieu, place, partie d un espace étendu. Voici l endroit où l on veut bâtir. Vous le trouverez en tel endroit. Voilà l endroit où fut tué un tel Général. Cette nouvelle me vient de plusieurs endroits. f♛/b] Il se dit aussi Du corps …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • endroit — Endroit. s. m. Lieu, place. Voicy l endroit où on veut bastir. vous le trouverez en tel endroit. voilà l endroit où fut donnée la bataille. Il se dit aussi du corps. Voilà l endroit où il est blessé. Il se dit encore d Une partie d un discours, d …   Dictionnaire de l'Académie française

  • endroit — (an droi ; le t se lie : un an droi t agréable ; au pluriel, l s se lie : des an droi z agréables ; la prononciation endret est signalée comme vieillie par Chifflet, Gramm. p. 127) s. m. 1°   Le beau côté d une étoffe par rapport à l envers.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ENDROIT — s. m. Lieu, place, partie déterminée d un espace. Voici l endroit où l on veut bâtir. Vous le trouverez en tel endroit. Voilà l endroit où fut tué tel général.   Il se dit également de Toute place ou de toute partie déterminée d une chose… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ENDROIT — n. m. Partie déterminée d’un espace. Voici l’endroit où l’on veut bâtir. Vous le trouverez à tel endroit. Il se dit également de Toute place ou de toute partie déterminée d’une chose quelconque. à quel endroit du livre devra t on mettre cette… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • endroit — nm., coin, région, pays, lieu, place, localité, point : adré (Montricher), an (Alex, Cordon.083, Gets, Giettaz, Reyvroz.218, Samoëns, Saxel.002, Sixt) / ê (Albanais.001, Aillon V., Billième, Chambéry.025, St Pierre Alb.060) / indrai (Aix,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • endroit — vieta statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. location; place; site vok. Ort, m; Platz, m; Standort, m; Stelle, f rus. место, n; местоположение, n; позиция, f pranc. emplacement, m; endroit, m; lieu, m; place, f …   Automatikos terminų žodynas

  • Endroit — nm dans une vallée, versant exposé au midi Savoie …   Glossaire des noms topographiques en France

  • endroit — …   Useful english dictionary

  • Endroit, point sensible de quelqu'un — ● Endroit, point sensible de quelqu un ce qui le touche particulièrement …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”